Skip to content
Semaine du 29 Juil 2019

Défi du commerce #5 : Etonner, étonner, étonner

Cette année, l’Œil profite de la trêve estivale pour se pencher sur le futur du commerce qui sera, aussi, celui de notre quotidien. Face à la généralisation du e-commerce et aux attentes d’une nouvelle génération de consommateurs, les enseignes sont contraintes de s’adapter. Pour continuer à exister, mais aussi pour proposer de nouveaux modèles. Après plus de cinquante ans d’habitudes fondées sur l’accumulation, la chasse aux prix et aux signes de standing, la consommation doit se réinitialiser pour continuer à séduire. Se demander ce à quoi elle ressemblera demain, c’est savoir apporter des réponses aux défis auxquels le commerce doit répondre. L’Œil a identifié cinq défis à relever pour le commerce qu’il présentera ici chaque lundi de juillet, illustrés par ses observations faites entre septembre 2018 et aujourd’hui. Voici le dernier.

+
Semaine du 22 Juil 2019

Défi du commerce #4 : Apprendre à partager

Cette année, l’Œil profite de la trêve estivale pour se pencher sur le futur du commerce qui sera, aussi, celui de notre quotidien. Face à la généralisation du e-commerce et aux attentes d’une nouvelle génération de consommateurs, les enseignes sont contraintes de s’adapter. Pour continuer à exister, mais aussi pour proposer de nouveaux modèles. Après plus de cinquante ans d’habitudes fondées sur l’accumulation, la chasse aux prix et aux signes de standing, la consommation doit se réinitialiser pour continuer à séduire. Se demander ce à quoi elle ressemblera demain, c’est savoir apporter des réponses aux défis auxquels le commerce doit répondre. L’Œil a identifié cinq défis à relever pour le commerce qu’il présentera ici chaque lundi de juillet, illustrés par ses observations faites entre septembre 2018 et aujourd’hui. Voici le quatrième.

+
Semaine du 8 Juil 2019

Défi du commerce #3 : Sortir de son territoire d’origine

Cette année, L’Œil profite de la trêve estivale pour se pencher sur le futur du commerce qui sera, aussi, celui de notre quotidien. Face à la généralisation du e-commerce et aux attentes d’une nouvelle génération de consommateurs, les enseignes sont contraintes de s’adapter. Pour continuer à exister, mais aussi pour proposer de nouveaux modèles. Après plus de cinquante ans d’habitudes fondées sur l’accumulation, la chasse aux prix et aux signes de standing, la consommation doit se réinitialiser pour continuer à séduire. Se demander ce à quoi elle ressemblera demain, c’est savoir apporter des réponses aux défis auxquels le commerce doit répondre. L’Œil a identifié cinq défis à relever pour le commerce qu’il présentera ici chaque lundi de juillet, illustrés par ses observations faites entre septembre 2018 et aujourd’hui. Voici le troisième.

+
Semaine du 8 Juil 2019

Défi du commerce #2 : Favoriser la circulation de son offre

Cette année, L’Œil profite de la trêve estivale pour se pencher sur le futur du commerce qui sera, aussi, celui de notre quotidien. Face à la généralisation du e-commerce et aux attentes d’une nouvelle génération de consommateurs, les enseignes sont contraintes de s’adapter. Pour continuer à exister, mais aussi pour proposer de nouveaux modèles. Après plus de cinquante ans d’habitudes fondées sur l’accumulation, la chasse aux prix et aux signes de standing, la consommation doit se réinitialiser pour continuer à séduire. Se demander ce à quoi elle ressemblera demain, c’est savoir apporter des réponses aux défis auxquels le commerce doit répondre. L’Œil a identifié cinq défis à relever pour le commerce qu’il présentera ici chaque lundi de juillet, illustrés par ses observations faites entre septembre 2018 et aujourd’hui. Voici le deuxième.

+
Semaine du 1 Juil 2019

Défi du commerce #1 : Faire de ses clients les membres d’une communauté

Cette année, L’Œil profite de la trêve estivale pour se pencher sur le futur du commerce qui sera, aussi, celui de notre quotidien. Face à la généralisation du e-commerce et aux attentes d’une nouvelle génération de consommateurs, les enseignes sont contraintes de s’adapter. Pour continuer à exister, mais aussi pour proposer de nouveaux modèles. Après plus de cinquante ans d’habitudes fondées sur l’accumulation, la chasse aux prix et aux signes de standing, la consommation doit se réinitialiser pour continuer à séduire. Se demander ce à quoi elle ressemblera demain, c’est savoir apporter des réponses aux défis auxquels le commerce doit répondre. L’Œil a identifié cinq défis à relever pour le commerce qu’il présentera ici chaque lundi de juillet, illustrés par ses observations faites entre septembre 2018 et aujourd’hui. Voici le premier.

+