Observer, éclairer et décrypter l'évolution des modes
de consommation en France et à l'international

3 / 3 Luxe(s), du superflu aujourd'hui nécessaire ?

Achats, budget, comment les Français se paient-ils petits et grands luxes ?

Consommation luxe
déc 2020
Après avoir exploré le rapport des Français au luxe à la fin d’une année 2020­ chahutée par le Coronavirus et travaillé sur le thème de la responsabilité dans ce secteur de premier plan pour l’économie tricolore, les zOOms de l’Observatoire Cetelem se penchent sur la question des prévisions et attentes des consommateurs en matière de luxe à l’approche des fêtes de fin d’année. Dans quelles conditions les Français sont-ils prêts à acheter du luxe ? Quels sont les luxes qu’ils souhaiteraient s’offrir ? Par quels canaux d’achat ?

Quels éléments retenir ?

  •  Esprit de Noël, es-tu là ? La morosité domine à l’approche des fêtes
    Plus de la moitié des Français (52%) déclare n’avoir pas particulièrement envie de profiter de la fin d’année pour se faire plaisir car ils n’ont pas l’esprit à la fête. 1/3 prévoit d’ailleurs un budget inférieur à celui de l’année dernière. Ils n’utiliseront donc pas l’épargne accumulée pour cette occasion.
  • Cadeaux de luxe : les produits alimentaires privilégiés
    Les produits alimentaires privilégiés (72%) – Chocolats, saumon, bûche, fois gras composeront le menu de fêtes de 8 Français sur 10 – devant  les produits type bijoux, cosmétiques (51% vs 65% chez les – de 35 ans) et les expériences de luxe (32% vs 47% chez les – de 35 ans)
  • Les achats de cadeaux en ligne remporte la mise
    Plus d’1/4 (26%) des Français envisage d’effectuer plus d’achats  en ligne que l’an dernier. Au total, presque autant de cadeaux seront achetés sur la toile (76%) que dans les magasins physiques (82%).
  • Le digital, un levier qui sert le secteur du luxe
    Perçu comme un moyen de rebondir dans le contexte actuel (84%) autant que de cibler une nouvelle clientèle (jeunes, clients étrangers,83%), le virage du digital pris par le secteur du luxe est globalement bien accueilli par les Français.
  • Le secteur du luxe peu impacté par la recrudescence des achats en ligne
    Pour la plupart des Français (57%) des Français, l’émergence de plateformes comme Amazon ou
    C-Discount impacte peu le commerce du luxe — une large majorité (64%) préférant de toute façon acheter les produits de luxe en boutique —, même si les trois quarts (75%) considèrent que les petits commerçants sont désavantagés par cette concurrence.
Retour en haut de la page
25
nov
2020

1 / 3Désir, rêve ou rejet : qu’est-ce que le luxe pour les Français ?

07
déc
2020

2 / 3Le luxe, allié ou ennemi d’une société plus responsable ?

+ à la découverte des autres enquêtes des zooms