Observer, éclairer et décrypter l'évolution des modes
de consommation en France et à l'international

1 / 3 Vivre au travail ou travailler pour vivre ?

Le fêter ou lui faire sa fête : le regard des Français sur le travail

travail
avr 2019

Le 1er Mai et la fête du travail, quelle symbolique en 2019 ?

  • Spontanément, les Français associent le 1er Mai à trois dimensions : la Fête du travail, un jour férié, et un jour dédié au
    muguet.
  • Ils considèrent cette journée avec un double regard pragmatique et symbolique. S’il s’agit en premier lieu d’un jour férié destiné au repos (53% et jusqu’à 62% chez les plus jeunes), le 1er Mai demeure un jour particulier de défense des droits du travail et des travailleurs (45%) ainsi qu’un jour de mobilisation syndicale (28% et jusqu’à 37% chez les plus âgés).
  • L’importance de cette journée est renforcée par le sentiment majoritaire que les droits du travail sont aujourd’hui
    menacés (75%) et devraient être renforcés (74%), un ressenti particulièrement fort au sein des catégories populaires.
  • Cette forte dimension symbolique ainsi que l’importance prêtée à la défense des droits des travailleurs conduit la
    majorité des personnes qui ont déjà travaillé à se sentir concernées par les célébrations du 1er Mai (61%). Un sentiment
    plus fort chez ceux qui travaillent actuellement (65%) et particulièrement celles issues des catégories populaires (72%)
    ou évoluant dans le secteur public (72%).
Retour en haut de la page
04
mai
2019

2 / 3Travail, je t’aime moi non plus : le sentiment des Français sur le bonheur au travail

04
juin
2019

3 / 3Et demain, travailler… encore ?

+ à la découverte des autres enquêtes des zooms