Observer, éclairer et décrypter l'évolution des modes
de consommation en France et à l'international

2 / 3 Coronavirus : d'aujourd'hui au premier jour de la vie d'après

Vécu et leçons du confinement : quels changements se dessinent pour le jour d’après ? »

santé
mai 2020
La première enquête montrait dans quel état d’esprit les Français abordaient le passage au confinement. Cette nouvelle enquête, après 5 semaines de confinement, permet de mesurer l’évolution des tendances observées : leurs sujets d’inquiétude ou de préoccupations sont-ils les mêmes ? Comment ont-ils adapté leurs habitudes de consommation en mode contraint et ralenti ?  Et surtout quelles leçons en tirent-ils  pour la suite ? Autant de données objectives pour apprécier si cette période va transformer  de façon durable leur vie d’après et surtout leur envie ou non de consommer…

Que retenir de l’enquête ?

  • Les Français sont nettement plus nombreux qu’il y a un mois à considérer que beaucoup de choses vont changer dans leur mode de vie après le confinement (57%, +14 points) qu’à envisager cette période comme une simple parenthèse (43%, -14 points).
  • Si les trois quarts (75%) d’entre eux se jugent épargnés au point de vue économique, ils sont tout de même 25% à déplorer des pertes importantes dans leurs revenus, et 80% (+40 points depuis mars) à estimer que les prix ont augmenté en parallèle, ce qui pèse sur leur budget.
  • Ils sont d’ailleurs de plus en plus nombreux à s’inquiéter pour leur pouvoir d’achat et leur épargne (72%, +4 points) — davantage que pour leur propre santé : 66% —, mais aussi pour leur emploi (51% des actifs, +2 points).
  • En cette période de frugalité contrainte, 55% des Français s’estiment toutefois frustrés dans leur consommation : 47% espèrent retrouver rapidement le plaisir de consommer, et 53% manifestent au contraire une intention de ralentir à ce niveau.
  • Pour soutenir l’économie (87%) mais aussi les producteurs en difficulté (89%), le Made in France est un objectif pour 83% des Français : consommer moins, mieux et local est plus que jamais au cœur de leurs préoccupations. Une prise de conscience estampillée Coronavirus.
Retour en haut de la page
03
avr
2020

1 / 3Le passage au confinement

18
juin
2020

3 / 3Déconfinés, pour quelles perspectives ?

+ à la découverte des autres enquêtes des zooms