Observer, éclairer et décrypter l'évolution des modes
de consommation en France et à l'international

2 / 3 Les contours du plaisir en temps de crises

Après la pandémie, la tentation du repli ?

Pandémie Maison-cocon Evasion
juin 2022
Les zOOms de l’Observatoire Cetelem continuent d’explorer le plaisir en temps de crises avec un deuxième volet d’enquête consacré aux pratiques et moyens pour se faire plaisir au quotidien. En quoi deux années de crise sanitaire et de restrictions ont-elles laissé des traces dans cette quête de plaisirs ? Les Français privilégient-ils plutôt des activités tournées sur leur intérieur ou, au contraire, veulent-ils profiter du monde extérieur et retrouver le plaisir du lien social ?

Quels sont les principaux enseignements de cette enquête ?

La crise sanitaire a laissé des traces sur le vivre ensemble

  • La vie sociale, les sorties sont nettement passées en arrière-plan. Certaines activités sont en net recul depuis 3 ans : 39% de Français déclarent se rendre moins souvent à un spectacle ou faire la fête, 35% vont moins au restaurant, et 31% font moins de shopping.
  • Finis les bains de foule : 65% indiquent ne pas aimer se trouver dans une foule et 43% confirment que leur mal-être dans ces grands rassemblements s’est accentué avec la crise sanitaire.
  • Les petits comités sont privilégiés : dans l’idéal, les Français préfèrent voir leurs proches en tête-à-tête (93%) ou en petits groupes (91%).

 La maison comme un cocon

  • Dans leurs activités, les Français privilégient désormais nettement les activités d’intérieur : 55% apprécient regarder des films ou séries, 49% écouter de la musique, et 43% ne rien faire.
  • Loin d’être redouté, même après des mois de confinement, rester chez soi reste un plaisir : plus des 3/4 de Français (76%) indiquent apprécier passer tout une journée sans sortir de chez eux.
  • Dans l’idéal, les Français montrent une légère préférence pour le cocooning, au détriment des sorties (56% vs 44%). Dans la réalité de la vie quotidienne, ils sont plus nombreux à indiquer rester chez eux (70%) que sortir (30%).

S’évader… sans s’obliger à sortir

  • 72% de Français affirment qu’il est facile pour eux de s’évader dans leur cadre de vie actuel, à nuancer cependant avec les 18% seulement qui trouvent cela « très facile ».
  • Parmi les moyens les plus efficaces pour s’évader, les Français mettent en tête les promenades dans la nature (91%) ou les escapades en week-end ou vacances (88%)… juste devant le fait de regarder un film ou une série (86%) ou lire un livre (77%).
  • 60% de Français trouvent l’évasion à travers internet et les réseaux sociaux, et la moitié d’entre eux dans la pratique de jeux vidéo.
Retour en haut de la page
16
mai
2022

1 / 3Quelle place pour le plaisir dans une période si mouvementée ?

+ à la découverte des autres enquêtes des zooms