Skip to content
Les zooms | les modes de vie en vue

Dernier volet d'une série de 3 enquêtes sur l'habitat, « Une journée type chez les Français » s'intéresse aux habitudes au sein du foyer, l’importance qui leur est attachée et la fonction donnée aux différents espaces de la maison. Comment s’articulent le besoin d’intimité et le vivre ensemble ?

Enquête 3/3 – Avril : Une journée type chez les Français

Les Français sont bien chez eux !

Que retenir de cette enquête ?

  • Le retour au domicile est un incontournable associé au « bien-être », au « calme », au « confort » et au « repos » pour 97 % des Français, un sentiment particulièrement marqué chez les séniors et les propriétaires.
  • Plus des ¾ des français (77 %) sont contents de croiser leurs voisins en rentrant chez eux. Les moins de 35 ans (36 %) et les locataires (31 %) sont néanmoins moins ouverts aux relations de voisinage.
  • Etonnamment, seuls 15 % des Français ont pour premier réflexe de se connecter à Internet dès leur retour au domicile ; à l’identique, ils ne sont que 15 % à allumer la télévision.
  • 81 % des français sont attachés à la manière dont est aménagé leur intérieur, à leurs meubles et à leurs objets, appréciant que chaque chose soit à sa place. Ce besoin de repères et de stabilité est moins marqué chez les jeunes, les femmes, et les locataires, qui plus que la moyenne aiment changer régulièrement la disposition des meubles ainsi que la décoration.
  • Le salon (95 %) et la cuisine (82 %) sont les pièces dans lesquelles les français aiment se retrouver. La chambre devient le seul vrai lieu d’intimité d’une maison ouverte. Près de 7 français sur 10 déclarent d’ailleurs préférer évoluer dans les espaces collectifs de la maison plutôt que dans une pièce dite « intime ». Néanmoins un sur deux revendique la nécessité d’avoir une pièce « intime » pour chaque occupant dans la maison. 74 % des Français déclarent également apprécier passer du temps dans leur salle de bains, une tendance encore plus marquée chez les femmes et surtout chez les jeunes (82 %). 
  • 90 % des repas sont pris collectivement en famille dans la même pièce, un moment de partage traditionnel qui perdure au sein des nouveaux usages.
  • logement dans le cadre du choix ou de l’acquisition d’un nouveau logement, quasiment au même niveau que le critère de la taille.

 

Le logement est le premier poste de dépenses dans le budget des ménages français et ils y attachent une importance particulière. Ils se sentent bien chez eux et si, à l’image de la cuisine, les pièces se sont ouvertes pour s’adapter à de nouveaux modes de vie, le repas en famille reste un moment privilégié. Flavien Neuvy, responsable de L’Observatoire Cetelem.

Enquête réalisée par Harris Interactive en ligne du 18 au 20 avril 2017. Échantillon de 1 051 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).


Les Zooms de L’Observatoire Cetelem

Les zooms de L’Observatoire Cetelem s’intéressent aux nouveaux modes de vie et proposent d’investir un grand thème en trois temps, sollicitant l’avis des Français au travers de trois vagues de sondage.
Les zooms viennent ainsi compléter et enrichir le dispositif d’observation et d’études existant de L’Observatoire Cetelem.