Observer, éclairer et décrypter l'évolution des modes
de consommation en France et à l'international

3 / 3 École et éducation dans la vie des Français

L’éducation, à quel prix ?

éducation école
oct 2018
Ce troisième volet d’enquête des zOOms sur le thème de l’école et l’éducation se propose d’explorer le rapport des Français à l’accompagnement scolaire de leurs enfants. Soutien scolaire et activités extra-scolaires mobilisent les parents tout au long de l’année et leur demandent des investissements tant émotionnels que financiers. Comment les Français font-ils l’équilibre entre le temps et l’argent qu’ils peuvent y consacrer ?

Que retenir de cette enquête ?

  • Les parents impliqués personnellement dans l’éducation de leur enfant. 

Une implication très personnelle puisque une large majorité des parents (85%) déclarent passer ou avoir passé du temps chaque semaine avec leurs enfants à superviser leurs devoirs, pour une moyenne de 5 heures et 06 minutes hebdomadaires. Pour les parents, le moment des devoirs est avant tout associé à un moment d’échanges et de partage (93%) mais c’est aussi une source de tensions pour 68%. Pour les Français, l’implication des parents est un enjeu majeur dans l’éducation des enfants, particulièrement dans le suivi de leur vie scolaire : contrôler les devoirs (63% très important), se rendre aux réunions parents-professeurs (56%) et assurer l’aide aux devoirs (50%).

  • L’accompagnement scolaire : plus une question de temps que d’argent.

Les Français sont 85% (92% pour un foyer au revenu mensuel > 4000€) à penser qu’il est plus efficace de consacrer du temps à la réussite scolaire que de l’argent (14%). Pour autant, les parents déclarent avoir recours à certaines solutions payantes pour mieux accompagner leurs enfants. En premier lieu, ils envisagent de leur fournir des annales ou livres d’exercices (56% disent l’avoir déjà fait) et de leur faire faire des exercices complémentaires (39%). Un parent sur trois déclare également avoir déjà eu recours à des solutions de type professeur particulier, applications/logiciels de soutien ou cours du soir pour leurs enfants.

  • Les craintes des parents vis-à-vis du coût de la scolarité.

Un parent sur deux indique avoir (eu) peur de rencontrer des difficultés à financer cette scolarité, une crainte plus marquée encore chez ceux dont les enfants sont aujourd’hui encore en classe. Et pour cause, près d’un parent sur trois indique avoir déjà eu à renoncer à des activités pour son / ses enfant(s) en raison de leur coût. Pourtant considérées comme importantes par 91% des Français, les activités extra-scolaires artistiques ou sportives sont les premières à être remises en cause en cas de difficultés budgétaires, 30% déclarant avoir déjà dû y renoncer.

  • En moyenne 299€/an par enfant pour leurs activités extra-scolaires.

En moyenne, les parents indiquent avoir consacré 299€ par an et par enfant à leurs activités extra-scolaires. Un montant élevé déclaré par les parents dans des activités le plus souvent choisies par leurs enfants (79%). Les sports collectifs ont largement les faveurs des Français (62%) pour le développement des enfants, loin devant les activités en lien avec la nature (26%), la pratique d’un instrument de musique ou le chant (25%) et la pratique d’une langue étrangère (24%).

Pour Flavien Neuvy, directeur de L’Observatoire Cetelem, « Les Français sont, on le voit, impliqués dans l’éducation de leurs enfants. Une large majorité pense que le temps consacré au suivi scolaire est plus important que l’argent, même s’ils ne sont pas fermés à l’idée d’avoir recours à des prestations de soutien scolaire. Avec le digital et les nouveaux jeunes parents, peut-être qu’un marché du soutien scolaire dématérialisé pourra enfin exploser… »

Retour en haut de la page
31
juil
2018

1 / 3Loisirs, découvertes et révisions, revue des dépenses de vacances

21
août
2018

2 / 3Rentrée : entre contrainte et plaisir, quel budget ?

+ à la découverte des autres enquêtes des zooms